Shadow, ou comment se souvenir de vos rêves !

Notre cerveau est un formidable outil dont nous ne connaissons que très peu de choses. Le rêve, voici l’une des grandes énigmes des scientifiques. Voilà pourquoi SHADOW a été conçu…

Remember your dreams with Shadow

SHADOW
Une application pour se souvenir des rêves…

 

Concept de l’application Shadow

Hunter Lee Soik, un designer new-yorkais, est parti de l’idée que l’on oubliait 95% du contenu de nos rêves dans les 5 minutes après le réveil.

L’application consiste à réveiller l’utilisateur de façon progressive chaque nuit durant une semaine ou un mois. Il doit alors enregistrer immédiatement ses rêves, oralement ou par écrit. S’ils décident de les partager sur le Cloud, elles seront analysées. Ils constitueront progressivement une base de données géante : la « communauté des rêveurs ».

Pour financer son application, le créateur a lancé un appel aux dons mardi 17 septembre sur le site participatif Kickstarter avec un objectif de 50.000$. Celui-ci a été atteint en seulement 7 jours avec l’aide de plus de 2.000 contributeurs.

 

Sans titre

 

En quoi est-elle innovante ?

Aujourd’hui, bien que les scientifiques connaissent l’activité du cerveau pendant le sommeil, leur signification reste inconnue.

Ainsi, Hunter Lee Soik pense que l’application permettrait d’en apprendre davantage sur nous-mêmes et mieux comprendre le monde qui nous entoure. Le lancement de Shadow, première application du genre, représente par conséquent une véritable innovation dans ce domaine, encore très peu exploré.

De plus, l’idée de la base de données est, elle aussi, innovante. Le créateur a fait appel à des scientifiques qui l’analyseront pour savoir « à quoi rêve le monde ».

 

Évolutions et limites

L’utilisation risque d’être limitée dans le temps car une fois l’expérience tentée, son attrait devrait très vite s’essouffler. De plus, elle est très contraignante (réveil nocturne, obligation d’enregistrement).

Aussi, l’application est controversée par des scientifiques. Ils pensent qu’il s’agirait surtout d’un stratagème destiné à connaître les internautes à partir des mots-clés envoyés.

 

 

Sources :

http://www.discovershadow.com/

www.nouvelobs.com

www.kickstarter.com

www.slate.fr

www.scilogs.fr

Les commentaires sont fermŽs !

« »