Je ne sais pas quoi lire ?

Entre 2011 et 2012, la production de livres a augmenté. Cependant, les ventes sont en baisse en valeur et en volume. C’est un fait, les français lisent moins ! Le problème ne serait-il pas dû au fait que nous ne savons pas quoi lire ? C’est à partir de cette réflexion que les médiathèques de Lorient, emmenées par Magali HAETTIGER, ont lancé le service adéquat !

 

                                                Logo je ne sais pas quoi lire

“Il ne s’agit pas beaucoup lire mais de bien lire.” Aristippe

 

Le principe de “Je Ne Sais Pas Quoi Lire”

Je Ne Sais Pas Quoi Lire permet la livraison à distance des conseils de lectures des bibliothécaires par les outils de communication d’aujourd’hui. Tout d’abord, avec son site à l’esthétique épurée, il requiert diverses informations :

  • l’âge du lecteur,
  • le genre d’histoire qui intéresse le lecteur (polars, humour, histoires de terroirs, fantaisie, …), ses envies de lecture (lire pour se détendre, découvrir, s’évader, …),
  •  ses sujets préférés (la musique, les animaux, la spiritualité, …).

Sous 72h maximum, un bibliothécaire du réseau envoie ses recommandations, avec résumé personnalisé et l’explication du choix des œuvres de la liste.

Avec une réelle personnalisation, le service répond aussi à une attente des consommateurs en recherche de quoi lire. Les services concurrents sur Internet comme http://www.ibookine.fr , http://www.lirémoi.fr ou plus généralement des sites marchands comme http://www.fnac.com ne proposent que des recherches associées à un seul critère (auteur, genre…).

Ainsi, le site connaît un réel engouement depuis son lancement, mais  seul le réseau des médiathèques de Lorient détient ce service avec seulement 30 bibliothécaires attitrés à la tâche. En découle un rendu pas toujours à la hauteur des exigences du consommateur. De plus, il est accessible à n’importe quel internaute et les saturations des demandes sont courantes.

 

A long terme

Si cet emballement pour le site tend à se concrétiser sur le long-terme, un élargissement au niveau national du service serait une chose tout à fait envisageable, avec, pourquoi pas des évolutions notables. En effet, les idées pouvant  coller avec la volonté de développement de Mme HAETIGGER sont nombreuses ! Que penser de donner un aspect social au site, partager ses expériences de lecture, évaluer les recommandations, d’une application JeNeSaisPasQuoiLire, … ? Affaire à suivre, en attendant, à vos livres !

 

Sources :

www.twitter.com

www.jenesaispasquoilire.net

www.bibenveille.wordpress.com

www.bibliosession.net

Les commentaires sont fermŽs !

« »