Le drone DHL « Paketkopter »

C’est officiel, DHL est passé devant Amazon et Google avec son drone Paketkopter !

Drone de DHL dans les airs, devant la tour de DHL

Un drone ?

C’est l’île de Juist, (Allemagne), qui vient d’avoir l’autorisation de bénéficier d’une desserte par drone gérée par DHL. Pour cette première européenne, il s’agit de livrer médicaments ou tout autre objet dont les habitants pourraient avoir besoin en urgence. Il leur est possible de passer commande auprès de la pharmacie locale, qui travaille main dans la main avec DHL pour ce projet.

 

Paketkopter a une capacité de charge de 1.2kg et pèse à lui seul 5kg et se recharge entièrement en 1h10. Il peut aller jusqu’à 65km/h avec une autonomie de 45min soit environ 12km et voler à une altitude de 50m. Il résiste aux intempéries dans la limite du raisonnable (vent de 30km/h, neige, pluie et air iodé). Le drone de DHL peut voler dans l’autonomie la plus totale !

 

Limites

En revanche, certaines contraintes sont présentes, comme sa capacité en termes de poids et de volume, ses limites de résistances climatiques et sa faible autonomie. Mais, DHL a un avantage concurrentiel : l’autorisation (pour le drone) de circuler dans des espaces dédiés. En Allemagne, celui-ci dispose d’un couloir de circulation et bientôt d’une piste d’atterrissage !

 

En effet, les législations sont des obstacles difficiles à franchir au niveau mondial. A Paris par exemple, les drones sont interdits pour une question de sécurité, il en est de même pour les villes des Etats-Unis. Ainsi, les drones ne peuvent circuler en milieu urbain. C’est pourquoi le développement de ces drones pour les concurrents de DHL (Amazon et Google) est très difficile et long.

 

Coline BARRAUD, Marion AUPRINCE

Sources :

Les commentaires sont fermŽs !

« »