Le 21ème siècle, ou le siècle des objets connectés !

Vous les attendiez, ils arrivent ! Les beacons de deuxième génération sous leur nom « Nearables » vont faire leur rentrée sur le marché fin octobre avec une toute nouvelle technologie.

 

Objets connectés

 

Beacons et objets connectés ?

Estimote, le pionner des beacons se base sur un principe simple : l’utilisation des smartphones dans les commerces pendant le parcours client augmente de jour en jour. Dans le prolongement des balises de première génération, celles ci permettent la réception de messages personnalisées sur un smartphone. Tout ça dans une application ! C’est grâce à un système de géocalisation et à une connexion bluetooth de basse consommation. L’innovation réside dans la mobilité de cet objet connecté. Il suffit de les accrocher à un mur ou un comptoir. Ensuite, ils transmettent des messages intelligents directement à un smartphone ou une tablette afin d’augmenter le taux de conversion des clients.

 

Comment ça marche ?

Cependant ne dépendant pas de la WIFI, cette technologie nécessite d’avoir la fonction bluetooth activée. Cependant, ça limite la démarche des commerçants. What else ? Ces Ibeacons peuvent être utilisés dans d’autres situations de mobilité auprès du grand public. Ainsi, on peut avoir un suivi précis de l’utilisateur dans ses activités puisqu’ils s’activent en fonction de ses déplacements.

Mais alors cette tendance se démocratisera t-elle pour tous ? Ou le risque de l’intrusion dans la sphère privée n’est il pas trop fort ?

 

Lara PROUX, Manon LEJOT

 

Sources :

Les commentaires sont fermŽs !

« »