La chirurgie robotique : une innovation au service des patients

Les chirurgiens ont rapidement pris conscience des limites existantes sur les opérations chirurgicales réalisées par l’Homme, notamment celles nécessitant une précision absolue. C’est pour cette raison que le robot Da Vinci XI a été créé. Dans le but de remplacer les spécialistes sur de nombreuses opérations délicates, tout en restant toujours assistés par des professionnels. Nous allons approfondir ici les traitements du cancer du sein, encore à l’état d’essai. Il s’agit de la révolution de la chirurgie robotique !

Chirurgie Robotique

 

Le robot Da Vinci XI et l’Institut Gustave-Roussy

Quatre bras, 2,785 M€ d’investissements et une innovation chirurgicale annoncée : l’Institut Gustave-Roussy est désormais entré dans une nouvelle ère, celle de la robotique. C’est le 12 Janvier 2016 qu’a eu lieu cette révolution tant espérée pour les femmes atteintes de cancer, grâce à l’arrivée du Da Vinci XI dernière génération, unique robot chirurgical en France.

Cette technologie de pointe a permis de pratiquer une ablation doublée d’une reconstruction mammaire en seulement trois petites incisions dissimulées sous l’aisselle. Classiquement, cela supposait une grande ouverture sur ou sous le sein.

Cependant, cette révolution présente quelques limites (prix d’achat élevé, manque d’autonomie et absence de sensations tactiles pour le chirurgien) et reste actuellement en phase d’essai sur 35 patientes. Par la suite, l’étude doit permettre de démontrer les avantages de ce type d’opération et de mesurer les effets post-opératoires.

 

da_vinci_xi

 

Recherche & enseignement sur la chirurgie robotique

Le robot n’a pas encore dévoilé tout son potentiel et de nombreuses recherches sont en cours. La pratique chirurgicale sur la base du crâne ou encore le remplacement d’une vessie par un rein sont envisagées, des opérations aujourd’hui quasi impossibles à réaliser par la main humaine mais qui le seront sûrement un jour grâce à notre ami Da Vinci XI.

 

 

Sources :

 

Laëtitia Petot – Mylène Berol – Mathilde Grattepanche – Méline Larionoff

Etudiantes en licence professionnelle MASERTIC – 2016/2017

Les commentaires sont fermŽs !

« »