LA FIN DE L’HISTOIRE NETFLIX

Amazon vs Netflix : l’offensive est lancée !

Le géant du e-commerce, Amazon, va écraser Netflix avec son programme Prime Video. Ce mastodonte prépare une offensive commerciale pour conquérir à l’échelle planétaire le marché du streaming vidéo. Son arme secrète : il connaît tout de nous ! De notre marque de lessive préférée, en passant par le dernier livre que nous avons lu, jusqu’à nos numéros de carte de crédit : rien ne lui échappe. A l’ère du Big Data, la parfaite connaissance de son client est le graal tant convoité. Ce n’est qu’une simple formalité pour Amazon d’intégrer ces données à son algorithme de VoD. Afin de proposer une expérience utilisateurs plus personnalisée. C’est en cela qu’il a déjà une longueur d’avance sur Netflix. Au moment même où l’avenir de ce dernier commence à soulever quelques interrogations. Les producteurs accourent déjà pour rejoindre les rangs du leader mondial de la vente en ligne.

Netflix : la défaillance de son algorithme

Netflix est souvent salué pour la pertinence de son algorithme. Le cœur de son système est basé sur une personnalisation des recommandations de films et séries, en fonction des visionnages et notes attribuées pour proposer aux abonnés le meilleur choix possible. Cependant, l’algorithme laisse transparaître une défaillance quant à sa “loyauté” envers les utilisateurs, tel que le sous-entend Nathalie Sonnac, économiste des médias : “L’offre qui nous est présentée, l’est-elle sur la seule base de notre consommation où selon les intérêts économiques et financiers de la plateforme ? Ces recommandations nous sont offertes selon nos seuls goûts ou selon la perception de l’algorithme se fait de notre profil ?”. Netflix ne cherche pas à combler les utilisateurs mais plutôt à altérer la diversité de consommation. Ce qui est une réelle problématique en terme de démocratie.

Trop de séries tue la série… et les gens

En 1999 sont sorties 25 séries. En 2015 plus de 400 ont vu le jour suite au succès de séries telles que House of Cards ou encore Walking Dead. Mais à quel moment les addicts de la série vont-ils en avoir assez de se faire gaver et dire stop ? Aujourd’hui les séries sont si nombreuses que les producteurs sont obligés de cibler des marchés de niche ouvrant des portes vers toujours plus de contenu.

Un nouveau phénomène a fait son apparition avec cet afflux de contenu : le Binge Watching, frénésie qui vous mène à regarder des heures de contenu en une seule session. Cette nouvelle addiction aurait des similitudes avec les effets de la drogue se traduisant par un besoin fort d’en regarder toujours plus.

Mais en sus d’avoir cette sensation de manque cela aurait des effets néfastes sur notre santé et notamment sur nos fonctions cognitives telles que la mémoire et nos réflexes. L’étude de l’University of Texas, menée en 2015 sur 237 personnes, démontre que « ceux qui sont les plus déprimés regardent beaucoup de programmes ».

Autrement dit Netflix court à sa perte et ce n’est peut-être pas plus mal pour nous.

Webographie

www.latribune.fr/opinions/tribunes/netflix-la-connaissance-client-pour-ecraser-la-concurrence-504503.html
www.slate.fr/story/114807/algorithme-netflix-diversite
www.businessinsider.fr/us/how-the-netflix-recommendation-algorithm-works-2016-2/
www.nostalgie.be/emissions/journal-de-la-tele/les-news/y-a-t-il-trop-de-series.html
www.marieclaire.fr/,3-bonnes-raisons-de-ne-pas-regarder-trop-de-series-tele,796484.asp
www.virginradio.fr/insolite-regarder-trop-de-series-peut-rendre-alcoolique-a524566.html

 

Romane, Aurélie, Nicolas

Les commentaires sont fermŽs !

« »